Jacques Cartier Rencontre Les Indiens À Stadaconé 1535

jacques cartier rencontre les indiens à stadaconé 1535 Jacques Cartier rencontre les Indiens avec Stadacon 1535. Cette montre a été créée à Paris pour la reine d’Angleterre et la famille royale. Le nom Stadacon était une combinaison de deux mots qui faisaient partie des langues indiennes. «Shiva» est un mot sanskrit et «Dhara» signifie «sacré». Ainsi, lorsque la montre est mise, elle émet en fait le son sacré de la langue indienne. C’était un beau cadeau et un moment très spécial pour la famille royale indienne.

Jacques avait fabriqué de nombreuses montres différentes qui faisaient partie de la collection de la reine, mais celle-ci est la seule qu’il ait créée personnellement. Cette montre a été conçue à l’origine pour la reine Victoria. Le nom est venu de son célèbre discours en 1857 quand elle a dit que sa vie était faite pour être belle. Elle voulait créer un chef-d’œuvre qui se voulait une œuvre d’art et est donc allée voir le travail du célèbre artiste français, Pablo Picasso. On dit que Picasso était responsable de faire de ce type de montre une réalité. Mais même avant cela, lorsque la reine portait une montre qui faisait un bruit lorsqu’elle était éteinte, les Indiens l’ont découvert et ils étaient heureux parce qu’ils pensaient que la famille royale honorait les Indiens afin de montrer qu’ils les respectait.

Jacques a créé un design unique pour ce type de montre. Cette montre est en argent sur tout le visage et sur le dos. Il a également une bande en or qui fait le tour. Il y a aussi un cadran qui a un design tribal dessus. Il y a aussi des accents dorés sur le dessus du visage et sur les mains. Jacques Cartier a rencontré les Indiens avec Stadacon 1535 parce que les Indiens croyaient au pouvoir de la force des quatre éléments. Lorsqu’ils portaient la montre qui faisait du bruit, ils sentaient la présence des Indiens qui venaient leur rendre visite.